Bienvenue

L’Ordre équestre du Saint-Sépulcre de Jérusalem est un ordre de chevalerie, placé sous l’autorité directe du Pape et dirigé par un Cardinal Grand Maître, qui œuvre pour aider la communauté chrétienne de Terre Sainte dépendant du Patriarcat latin de Jérusalem, et répartie aujourd’hui sur les territoires de Jérusalem, d’Israël, de Palestine, de Jordanie et de Chypre.
 

Sa devise est « Deus lo vult » (Dieu le veut).

L’Ordre comporte actuellement environ 30.000 membres présents dans plus de trente-cinq pays.

Les membres prennent un double engagement : 

- Soutenir spirituellement et matériellement (écoles, cliniques, orphelinats, …) les chrétiens de Terre sainte 

- Approfondir ensemble leur foi

Visitez ce site pour toucher du doigt notre action !

Nos dernières nouvelles

Le pape François, le révolutionnaire conservateur

Le Forum Saint-Michel avait ouvert ses portes pour son « Livre du mois » à notre confrère Emmanuel Van Lierde. Ce livre, «  Le pape François, le révolutionnaire conservateur  » (aux Editions jésuites) sort à l’occasion du dixième anniversaire de l’élection de Jorge Mario Bergoglio comme évêque de Rome. Edité d’abord en Néerlandais, la traduction française a été présentée à Bruxelles par le duo très inspiré composé du Père Tommy Scholtes, sj et de Vincent Delcorps, Rédacteur en chef du journal  DIMANCHE . L’auteur est théologien et philosophe. Surtout il a travaillé 15 ans (dont 5 ans comme rédacteur en chef) à l’hebdomadaire d’opinion chrétien  TERTIO . Cette fonction lui a permis de suivre pas à pas le Pape François et d’avoir eu la chance de l’interviewer plusieurs fois. Quantité d’informations et d’analyses nous donnent un aperçu très complet de ce qu’est l’homme et ses idées qu’un seul mot pourrait résumer : « périphérie ». A un moment où, semble-t-il, le Pape François accélère le rythme (et certaines publications récentes le laissent à penser), la lecture de ce livre donne les éclairages nécessaires pour mieux comprendre la double facette de l’évêque de Rome: socialement révolutionnaire, il n’en reste pas moins éthiquement un conservateur. Photo : © archives photographiques de la Lieutenance © Ordre Équestre du Saint-Sépulcre de Jérusalem – Lieutenance de la Belgique

Lire plus
Au milieu des ténèbres, Bethléem en attente de la fête de la paix et de la joie

En raison des conditions difficiles causées par la guerre en cours à Gaza et l'absence de pèlerins, qui constituent l'élément vital de l'économie en Terre sainte, les célébrations de Noël se limiteront cette année à des rituels religieux. Fr. GEORGE HADDAD, ofm Directeur du collège Terra Sancta de Bethléem «  Cette année, Noël est différent, tout comme la naissance de Jésus Christ l’a été en son temps. Elle s’est en effet produit dans des circonstances exceptionnelles. Mais malgré ça, le Prince de la Paix est né. Cette année, Noël a lieu sans décorations, sans sapin, sans crèches ni lumières, et même les pèlerins qui remplissaient Bethléem à cette période de l’année seront absents.  » P. ISSA THALJIEH Curé de l’église grecque orthodoxe de Bethléem «  En temps normal, Bethléem serait remplie de visiteurs venant du monde entier, désireux de célébrer Noël dans l’église de la Nativité… Mais cette année… même la majorité des chrétiens locaux ne peuvent pas atteindre l’église et prier avec nous.  » MIKE SAFAR Bethléem «  Nous sommes sortis de la pandémie avec l’espoir de temps meilleurs, mais malheureusement la guerre a éclaté et aujourd’hui nous souffrons énormément. Bethléem, une ville dépendante du tourisme, a été durement touchée. Je travaille dans le tourisme et mes affaires ont été gravement affectées. Les rues devraient être remplies de pèlerins, mais aujourd’hui elles sont vides et la plupart des magasins sont fermés. Alors nous espérons qu’avec l’arrivée de Noël, la paix reviendra dans les cœurs des gens et que le soleil brillera à nouveau sur la ville de Bethléem.  » ATALLAH HANDAL Vendeur ambulant «  Normalement, à cette période de l’année à Bethléem, le taux de réservation dans les hôtels est de 100%. Il n’y a pas une seule chambre qui n’est pas réservée. Alors nous avons été surpris quand – du jour au lendemain – tout s’est arrêté. Je travaille ici depuis quarante ans et je n’ai jamais vu des conditions et des circonstances aussi terribles de toute ma vie. » Malgré la douleur et le climat de tristesse qui règne dans les rues de la Ville de Noël, l’espoir demeure pour une paix juste et universelle. P. ISSA THALJIEH Curé de l’église orthodoxe grecque de Bethléem «  Noël est une période très importante pour nous. Elle nous permet de nous rapprocher de Dieu, de nous unir dans la prière et l’adoration, et d’élever nos prières vers Dieu – le Très-Haut et Tout-Puissant – afin qu’Il éloigné de nous cette obscurité que sont la guerre et la destruction qui frappe Gaza. » Source: Site Web Christian Media Center Photo : © archives photographiques personnelles lds Video: © Christian Media Center © Ordre Équestre du Saint-Sépulcre de Jérusalem – Lieutenance de la Belgique

Lire plus
En dialogue avec le Frère Francesco Patton, Custode de Terre Sainte : « Le 800e anniversaire de Noël à Greccio »

Cette année, le monde entier célèbre le 800e anniversaire de la crèche. Une crèche née du cœur et du grand amour de saint François, qui voulait voir de ses propres yeux les difficultés rencontrées par Marie et Joseph lors de la naissance de l'enfant Jésus. C'est pourquoi, en 1223, il a voulu représenter la scène du texte biblique dans une grotte de la ville de Greccio, en Italie. Ce «  merveilleux signe de la crèche, si chère au peuple chrétien, suscite toujours stupeur et émerveillement  ». Tels sont les mots que le pape François a écrits au sujet de la signification et de la valeur de la crèche dans sa lettre apostolique Admirabile signum de 2019, à l'occasion de sa visite à Greccio, dans la vallée de Rieti. En cette période de Noël, le Christian Media Centre et le site de la Custodie de Terre Sainte proposent à ce sujet un dialogue avec le frère Francesco Patton. Fr. FRANCESCO PATTON, ofm Custode de Terre Sainte «  Noël à Greccio est une célébration très spéciale, parce qu’il s’agit d’une célébration à travers laquelle François, en les faisant figurer ensemble, nous aide à comprendre d’une part la valeur de l'Eucharistie, et d’autre part la valeur de l'Incarnation. Car ce que François célèbre à Greccio, c'est précisément l'Eucharistie ; célébrée dans un contexte représentant la scène de la Nativité. Il a ainsi contacté un ami de Greccio, Giovanni, et lui a dit : "Si tu veux que nous venions fêter Noël, fais tous les préparatifs". Il a ensuite demandé une autorisation spéciale au pape pour pouvoir célébrer non pas dans une église, mais dans une étable, dans une grotte, dans un cadre non liturgique, et a recréé la scène de Bethléem. » «  Ici, à Bethléem, nous avons la grotte de la Nativité, nous avons la crèche et nous avons devant la crèche l'autel sur lequel l'Eucharistie est célébrée.  » Pourquoi Noël à Greccio est-il important ? Fr. FRANCESCO PATTON, ofm Custode di Terra Santa «  Parce que François, qui avait été pèlerin en Terre Sainte entre 1219 et 1220, avait probablement eu l'occasion de voir la grotte de la Nativité et peut-être même de participer à la célébration de Noël. Et il a eu cette intuition : le Fils de Dieu, qui s'est incarné à Bethléem en naissant de Marie, est le même qui se fait petit et s'offre à nous chaque jour à travers l'Eucharistie et nourrit ainsi notre vie.  » «  Ainsi, cette scène, cette façon de célébrer l'Eucharistie par saint François est devenue dans l'imaginaire collectif la célébration de la crèche de Greccio. Mais "crèche" est un mot qui signifie simplement "mangeoire". Et ce que François célèbre, ce n'est pas la crèche. Ce que François célèbre, c'est l'Eucharistie à la crèche, pour nous faire comprendre ce lien entre incarnation et Eucharistie. Bien sûr, la scène de la Nativité était déjà présente depuis des siècles dans des images, des bas-reliefs, des sculptures, et ce depuis le IVe siècle. À Greccio, toutefois, un élément particulier est introduit, pourrait-on dire, qui donne vie à la scène. » Pourquoi choisir Greccio ? Fr. FRANCESCO PATTON, ofm Custode di Terra Santa «  Parce que Greccio est un village de bergers qui sont venus participer à cette célébration. Ils sont devenus en quelque sorte la version moderne des bergers qui ont marché depuis le champ des bergers jusqu’à la grotte de la Nativité. L'élément de l'âne et du bœuf, que l'on retrouve dans des représentations dès le IVe siècle, y est introduit. Cet élément est mentionné par le prophète Isaïe ; le bœuf représente le peuple d'Israël parce qu'il porte le joug – le joug étant l'image de la loi – et l'âne représente tous ceux d'entre nous qui appartiennent aux peuples des païens, des nations.  » Chaque foyer possède une crèche : qu'est-ce que cela signifie, surtout cette année ? Fr. FRANCESCO PATTON, ofm Custode di Terra Santa «  Il ne s'agit pas tant de la création de la crèche telle que nous la concevons, mais de faire comprendre aux gens le lien entre le mystère de l'incarnation du Fils de Dieu et le mystère de l'Eucharistie. Faire comprendre que, de même que Dieu s'est fait petit et proche à Bethléem, Il continue à se faire petit et proche et à se faire aussi notre nourriture dans l'Eucharistie.  » Source: Site Web Christian Media Center Photo: © shutterstock.com photo Video: © Christian Media Cente © Ordre Équestre du Saint-Sépulcre de Jérusalem – Lieutenance de la Belgique

Lire plus
La lumière brille dans les ténèbres – Noël 2023

Message de Noël du Fr. Francesco Patton, Custode de Terre Sainte Chers frères et sœurs, Cette année, la grotte de la Nativité est vide, tout comme les rues de Bethléem. Lorsque Marie et Joseph sont venus se faire recenser, il n'y avait aucune chambre pour eux. Aujourd'hui, toutes les chambres de Bethléem sont disponibles. La ville attend que la guerre se termine, que les pèlerins reviennent, que les illuminations et les voix des enfants en fête égayent à nouveau ses rues. Dernièrement, beaucoup ont demandé si nous avions annulé Noël. Non, nous n'avons pas annulé Noël. Car Noël est quelque chose qui a déjà eu lieu et que – Dieu merci – personne ne peut annuler. Noël est la célébration du fait que le Fils de Dieu est entré dans notre histoire à jamais, qu'Il est devenu l'un de nous, qu'Il nous a été donné, qu'Il a donné un sens à notre vie et qu'Il nous a ainsi sauvés. Même au milieu des situations les plus graves et les plus difficiles, même au milieu des ténèbres de l'histoire, même au milieu de la guerre et la haine, la lumière continue de briller. Car même si les ténèbres n'accueillent pas la lumière, celle-ci continue à vivre et ne peut être étouffée. Plus nous sommes plongés dans ces ténèbres à la fois personnels et collectifs, plus nous avons besoin que cette lumière brille. Nous avons besoin, à partir de la grotte de la Nativité, que la lumière se répande partout, afin de maintenir vivante l'espérance d'un monde nouveau, sauvé grâce à la naissance de cet enfant qu’est Jésus, l'Emmanuel, le Dieu avec nous. En ce Noël étouffé par les ténèbres de la haine et de la guerre, nous nous agenouillons devant la crèche vide dans laquelle Marie a déposé l'enfant Jésus après l'avoir mis au monde et l'avoir emmailloté, et nous faisons nôtre la prière de saint Jean-Paul II : «  Enfant Jésus, sèche les larmes des enfants ! / Réconforte tendrement les malades et les vieillards ! / Pousse les hommes à déposer les armes / et à s’étreindre dans un baiser de paix universel ! / Jésus miséricordieux, appelle les peuples à faire tomber les murs édifiés / par la misère et le chômage, / par l’ignorance et l’indifférence, / par la discrimination et l’intolérance ! / Enfant divin de Bethléem, / c’est toi qui nous sauves / en nous libérant du péché. / Tu es le véritable et unique Sauveur, / que l’humanité cherche souvent à tâtons. / Dieu de la paix, / don de paix pour toute l’humanité, / viens vivre dans le cœur de tout homme et de toute famille ! / Sois notre paix et notre joie ! Amen !  » Joyeux Noël depuis Bethléem ! Source: Site Web Christian Media Center Photo : © Custodia Terrae Sanctae Video: © Christian Media Center © Ordre Équestre du Saint-Sépulcre de Jérusalem – Lieutenance de la Belgique

Lire plus
Plus de nouvelles
Ordre Équestre du
Saint-Sépulcre de Jérusalem
Avenue du Chant d'Oiseau 2
1150 Bruxelles
Newsletter

Le présent site internet place des cookies. Les cookies essentiels sont nécessaires au bon fonctionnement du site et ne peuvent pas être refusés. Les autres cookies sont optionnels et ne seront placés que si vous les autorisez. Consultez notre politique en matière de cookies pour en savoir plus.